ROLAN BORDEAUX
Auteur sans doute de son meilleur match à l’extérieur, l’ETG FC aurait (encore) mérité un meilleur sort ce vendredi soir à Bordeaux. Mais deux relâchements...
CAMUS BORDEAUX
Depuis la reprise de la Ligue 1, l’ETG FC, qui pointe à la dernière place du classement, a enchaîné les circonstances défavorables. Et si ce...
-
Arrivé sur le banc à l’intersaison, Willy Sagnol a réussi ses débuts avec les Girondins de Bordeaux. Battu toutefois pour la première fois dimanche à...

A qui la série ?

Publié le 17/11/12 à 12:44

Les deux équipes avaient match nul 1-1, en amical, en août dernier

C’est jour de derby, ce samedi soir (20h) au Parc des Sports d’Annecy. L’ETG FC reçoit l’AS Saint-Etienne à l’occasion de la 13e journée de championnat. Face à une équipe stéphanoise 4e du classement et sur une impressionnante dynamique, les Roses vont tenter de conquérir une deuxième victoire consécutive, pour la première fois de la saison. Avec l’ambition de démarrer, enfin, une série positive.

A défaut d’être à guichets fermés, le Parc des Sports devrait afficher un beau taux de remplissage pour cette rencontre de gala. Car en plus des supporters haut-savoyards qui ne voulaient manquer ce derby pour rien au monde, la cohorte verte devrait également être dense, le passé et les performances actuelles du club stéphanois trouvant un écho certain jusqu’en Haute-Savoie. En conférence de presse, dans la semaine, l’entraîneur Pascal Dupraz nourrissait d’ailleurs quelques regrets à ce sujet, s’agissant d’un match disputé à domicile. « Peut-être que mon voisin, savoyard comme moi, portera une perruque verte. C’est dommage » a-t-il déclaré.

Sur le plan sportif, le coach espère que ses hommes conserveront les mêmes attitudes que lors de la victoire à Reims le week-end dernier, où « on a retrouvé une équipe conquérante et donc la voie du succès » affirmait-il. Après trois revers consécutifs, il était temps, en effet, que le collectif haut-savoyard se réveil. Et pourquoi pas, entamer une série victorieuse grâce à la rencontre de ce soir. Jusqu’à présent, les Roses n’ont en effet jamais réussi à confirmer une victoire par une autre. C’est ce que rappelait Bertrand Laquait ces derniers jours face aux journalistes : « Je me souviens qu’après Montpellier, on en avait pris quatre (buts) chez nous. On pensait que c’était le départ de quelque chose mais ça n’a pas été le cas ». Quant à Sidney Govou, qui n’a jamais perdu en 14 confrontations contre les Verts, il entend lui aussi poursuivre cette série. La prudence est donc de mise, mais la motivation est sans faille et la confiance retrouvée avant d’aborder ce délicat derby.

Le souvenir de mars 2012

Car en face, l’état de forme affiché par la troupe de Christophe Galtier a de quoi faire peur. Elle reste sur une série de quatre victoires sur les cinq derniers matches de championnat avec un retentissant succès au Parc des Princes lors du dernier déplacement. Les Verts se trouvent à seulement deux points du leader et entendent bien poursuivre leur série ce week-end.
Le défi est donc de taille pour les Haut-Savoyards. Début août, en amical, les Roses avaient néanmoins tenu tête à leurs adversaires (1-1), à une semaine de l’ouverture du championnat. Les Roses pourront également se souvenir du dernier match de championnat entre les deux équipes. Début mars, les Roses avaient obtenu leur premier succès à l’extérieur de la saison (2-0), à Geoffroy Guichard, alors que Saint-Etienne restait également avant cette rencontre sur une série impressionnante. Et parfois en football, les scénarii se suivent… et se ressemblent. Il faut donc y croire !

Flo.N. – Crédit photos : Jean-Pierre Garel

Partenaire Principal

Top Sponsors