CAMUS BORDEAUX
Depuis la reprise de la Ligue 1, l’ETG FC, qui pointe à la dernière place du classement, a enchaîné les circonstances défavorables. Et si ce...
-
Arrivé sur le banc à l’intersaison, Willy Sagnol a réussi ses débuts avec les Girondins de Bordeaux. Battu toutefois pour la première fois dimanche à...
LEROY
Benjamin Leroy a signé, dimanche contre l’OM, ses grands débuts en Ligue 1 comme titulaire. S’il a confié en conférence de presse ce mercredi matin...

U17 Nationaux : L’ETG FC lâche du lest

Publié le 26/11/12 à 23:00

Les joueurs de S. Cissé qui se déplaçaient en Bourgogne, savaient bien que la rencontre les opposant à l’AJ Auxerre, ne serait pas une promenade de santé. Face à un adversaire qui connait bien le niveau National et pointent dans le haut du classement, les roses n’ont jamais pris l’avantage au cours de la rencontre et se sont finalement inclinés 5 à 3.

Henri Saunie

L’ETG FC rentrait bien dans la partie avec une première occasion dès la 2e mn. Ouilibona, bien lancé par Parenthoux, voyait sa frappe à bout portant, repoussée par le portier ajaïste. Dans la foulée, les locaux répliquaient en inscrivant un but contre le cours du jeu (1-0). L’attaquant bourguignon, profitait d’un long ballon pour tromper Daures du plat du pied. Vexés d’être cueillis à froid, les haut-savoyards allaient égaliser à la 13e mn. Chaibi qui faisait tourner en bourrique la défense locale, ajustait un ballon au millimètre à Ouilibona dont la reprise faisait mouche (1-1). A ce moment de la partie, les roses contrôlaient la possession du ballon mais restaient toutefois fébriles défensivement au point d’offrir 2 buts coup sur coup (25e et 33e) à l’opportuniste attaque locale  qui n’en demandait pas tant pour battre Daures bien impuissant sur ces actions  (3-1). L’ETG FC qui refusait d’abdiquer, réduisait la marque à la 41e par un Chaibi intenable, lancé en profondeur par Abarouai . Sa frappe croisée trompait le dernier rempart bourguignon (3-2). Bien que menés à la pause,  rien n’était fini et les roses conservaient l’espoir de pouvoir égaliser dès la reprise.

D’ailleurs au retour des vestiaires, les joueurs de S. Cissé avaient la main mise sur le jeu et allaient marquer par deux fois mais curieusement l’arbitre ne validait pas ces réalisations pour cause de hors-jeu alors que les juges de touche n’avaient rien signalé. L’AJA profitait de ces moments de turbulence pour corser l’addition à la 56e sur une percée de leur attaquant qui allait encore tromper Daures, bien peu protégé par sa défense (4-2). Malgré l’écart qui commençait à se creuser, les haut-savoyards tentaient de recoller au score mais les locaux restaient menaçants sur contre. Chaibi redonnait de l’espoir aux siens en se jouant de la défense locale et en marquant un but, somme toute logique  mais de nouveau, l’arbitre refusait le but prétextant que le ballon n’avait pas franchi la ligne. Les roses pouvaient crier au scandale ! Dans la foulée, l’ETG FC concédait un corner et encaissait un nouveau but imputable à la passivité incroyable de sa défense  (5-2). Autant dire qu’il était impossible de revenir dans ce match lorsque l’on offre 3 buts à l’adversaire et qu’en plus l’arbitre prend des décisions discutables. Dans ces conditions, Il aurait alors fallu un miracle pour voir les roses refaire leur handicap. Même si Chaibi réduisait la marque à la 74e mmn sur un service de Martinez (5-3), le miracle attendu ne s’est pas produit et les roses concèdent  leur seconde défaite depuis le début du championnat. Les joueurs de S. Cissé devront  rapidement se ressaisir car le week-end prochain, c’est de nouveau un adversaire de taille qui attend l’ETG FC à savoir l’Olympique Lyonnais.

S. Cissé : « on a manqué d’ambition face à un adversaire qui n’était pas meilleur que nous, c’est dommage ! »

Groupe ETG FC : Daures, Saunie, Prenthoux, Bouraoui, Severin, Dujardin, Haouchette, Martinez, Centonze, Ouilibona, Chaibi, Tavares, Dupecher, Duchene, Saumet, Buisson, Lucas

Buts pour l’ETG FC : Chaibi (2), Ouilibona

M.B.

Partenaire Principal

Top Sponsors