Evian Thonon Gaillard devient Thonon Evian Savoie !

Thonon Evian Savoie

L’Evian Thonon Gaillard n’existe désormais plus ! Après la liquidation judiciaire de l’équipe première lors du mois de décembre dernier, le club haut-savoyard avait décidé de renommer ses équipes de jeunes Thonon Evian Savoie. Un nom que le président Jean-Louis Escoffier a choisi de conserver pour l’équipe senior. Intégrés en Régionale 2, les Chablaisiens comptent désormais gravir les échelons le plus rapidement possible.

Thonon Evian Savoie compte bien écrire une nouvelle page dans l’histoire du club haut-savoyard ! Anciennement Evian Thonon Gaillard, la nouvelle direction a donc choisi de changer d’appellation. Surtout que ce changement de nom n’est pas le premier dans l’histoire des Croix de Savoie. Avant l’ETG FC, l’équipe avait été lancée sous le nom d’Olympique Croix de Savoie 74. Repris en 2007 par la fusion des deux clubs de Football Croix de Savoie et d’Olympique Football Chablais, les Roses avaient commencé l’aventure en CFA. Entraînée par l’ancien directeur sportif Pascal Dupraz, l’équipe haut-savoyarde ne va mettre que deux saisons à remporter la CFA et monter en National.

Tandis que Patrick Trotignon devient le président de l’Olympique Croix de Savoie 74 en 2008, l’homme d’affaires français a de grandes ambitions pour son équipe. Celui-ci va se montrer convaincant puisque plusieurs actionnaires célèbres vont adhérer au projet du club. De ce fait, Zinedine Zidane, Bixente Lizarazu ou encore Michel Denisot vont participer à la croissance des Roses. Le nouveau président se montre très ambitieux et va renommer le club Evian Thonon Gaillard lors de l’été 2009. Un nom qui fait référence à la marque de son principal partenaire financier Danone.

Ayant pour ambition de remonter en Ligue 2 le plus rapidement possible, Patrick Trotignon ne va pas mettre longtemps pour réaliser son objectif. Lors de la saison 2009-2010, Pascal Dupraz a repris son poste de directeur sportif. Au terme d’un exercice très solide, le nouvel entraîneur Bernard Casoni va permettre à ses hommes de rejoindre la seconde division française. L’ETG gagne alors son pari puisque le club haut-savoyard obtient le statut professionnel. De plus, le budget de l’équipe est largement revu à la hausse grâce à ces très bons résultats. Cela pouvait laisser présager de très belles choses pour les Roses mais les Croix de Savoie ne s’attendaient sûrement pas à vivre une telle saison.

De graves problèmes financiers pour l’ETG 

Souhaitant se maintenir en Ligue 2, les hommes de Bernard Casoni vont avoir la surprise de jouer les premiers rôles au sein de la seconde division française. Leader lors de la majeure partie de la saison, le technicien français va réussir à réaliser une deuxième promotion consécutive à la tête de l’ETG. De plus, le club haut-savoyard se permet même le luxe de finir champion de Ligue 2. Une excellente nouvelle pour Patrick Trotignon qui voit son investissement payer.

Lors des trois premières saisons de l’ETG en Ligue 1, l’intégration se déroule plutôt bien. Pour sa première année dans l’élite, le club haut-savoyard va même réussir à assurer son maintien dès la 32ème journée malgré le départ de Bernard Casoni au mois de janvier remplacé par Pablo Correa. L’exercice suivant avec le retour de Pascal Dupraz à la tête de l’équipe, les Roses continuent leur progression en participant à la finale de la Coupe de France face aux Girondins de Bordeaux (défaite 3-2).

Mais à partir de la saison 2014-2015, l’ETG va connaître de nombreux problèmes financiers. Après une scission entre les actionnaires majoritaires du club, Patrick Trotignon va se retirer de son poste de président. Pour ne rien arranger à cela, le club haut-savoyard va être relégué en Ligue 2 dans la foulée. En froid avec Pascal Dupraz, celui-ci est alors licencié pour faute grave. Une situation qui va empirer la saison suivante puisque l’ETG va descendre immédiatement en National. Tandis que le budget n’est pas validé par la DNCG, la liquidation judiciaire est prononcée pour les Roses en décembre dernier. De ce fait, les droits sportifs ont été transférés à Thonon Evian Savoie. La nouvelle association espère désormais ramener le club haut-savoyard dans le monde professionnel le plus rapidement possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *