Qu’est-ce qu’un pari avec handicap asiatique ?

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Les paris avec handicap sont très appréciés des joueurs ! Et il en existe deux types : le handicap européen et asiatique. Ce dernier reste d’ailleurs particulièrement rentable. Pour tout comprendre du handicap asiatique, vous êtes au bon endroit ! 

Comment fonctionne le pari asiatique ?

Le handicap asiatique n’est clairement pas le pari le plus simple à comprendre. Mais une fois qu’il est bien assimilé, difficile de s’en passer ! Cette alternative reste très rentable, puisque le nul annule le pari. La plupart du temps, il n’y a donc que deux issues envisageables. Le handicap asiatique est disponible de plusieurs manières :

Le pari remboursé si nul

Qui n’a jamais perdu un pari, pourtant bien parti, à cause du match nul ? Cette méthode évite les mauvaises surprises. Pour cette première alternative, il n’y a pas de handicap. Il suffit simplement de miser sur le vainqueur de la rencontre. Lorsqu’il l’emporte, vous remportez les gains potentiels indiqués lors de la validation du pari. Dans le cas où la deuxième équipe s’impose, le pari est perdant. Et quand ce match se termine sur un score de parité, la mise est remboursée.

Certes, les cotes sont moins avantageuses qu’en 1N2. Elles peuvent toutefois vous permettre d’être gagnant sur le long terme ! En assurant, en jouant le favori, il n’y aura que très peu de chance de le voir s’incliner à l’issue de la rencontre. Au pire des cas, un match nul vous permet de récupérer votre mise de départ.

Le handicap asiatique plein

Comme son nom l’indique, le handicap ajoute ou un retire un but (ou plusieurs) à l’une des deux équipes (+1, +2 …). La cote du favori est trop basse ? En profitant de l’handicap plein, il y a de quoi parier sur le fait qu’elle s’imposera par au moins deux buts d’écart. Pour cela, vous pouvez miser sur l’outsider, qui débutera avec un but d’avance, ou le favori, qui jouera avec un but de moins.

Vous décidez de miser le favori ? Quand ce dernier s’impose par, au moins, deux buts d’écart, le pari est gagnant. Si ce n’est qu’une victoire d’un but pour lui, le pari sera remboursé, puisqu’il y aura égalité, avec le handicap. Lorsque l’outsider accroche le nul ou s’impose, le pari est cependant perdant.

Le handicap asiatique simple

Pour le handicap asiatique simple, on retrouve ce que l’on a l’habitude de voir avec le handicap européen. Au coup d’envoi, on ajoute, ou on retire, 0,5, 1,5, 2,5 … De ce fait, il ne peut pas y avoir de match nul, avec ce handicap. Soit le pari est perdant, soit le pari est gagnant ! Mais alors, quel est l’intérêt, par rapport aux autres handicaps asiatiques ? Les cotes sont plus élevées, puisque le pari ne peut pas être remboursé.

Le handicap asiatique partagé

C’est peut-être la méthode la plus difficile à assimiler, avec le handicap asiatique. On peut alors opter pour un handicap de -0,25, -0,75, 0,25, 0,75 … Avec cette stratégie dite partagée, la mise du joueur est divisée en deux. Une partie est jouée sur le handicap inférieur et l’autre sur le handicap supérieur. Quoi de mieux qu’un exemple pour mieux comprendre le fonctionnement ?

Vous décidez de miser sur l’outsider, avec un handicap de – 0,25 ? Une première moitié va donc sur le handicap 0 et l’autre sur le handicap 0,5. Lorsqu’il s’impose, le pari est gagnant. En cas de match nul, la moitié du pari est perdante, puis l’autre est remboursée. Le pari est intégralement perdu en cas de défaite.

Exemple d’un pari avec handicap asiatique

Pour profiter d’un pari avec handicap asiatique, il est toutefois impératif d’être inscrit sur un bookmaker. Lorsque c’est bien le cas, et que le premier dépôt est réalisé, dirigez-vous vers l’offre proposée par le site de paris sportifs. Il ne manque alors plus qu’à choisir la rencontre de son choix. Pour illustrer cette stratégie, nous avons choisi d’opter pour la rencontre de football entre l’OL et le PSG. 

Ici, on voit tout d’abord que l’on peut jouer le vainqueur, remboursé si nul, sur Winamax.

Paris avec handicap asiatique

On voit également que l’on peut choisir le handicap de notre choix, plein ou simple, sur VBet.

Paris avec handicap asiatique

Quelle est la différence entre le handicap européen et asiatique ?

Certes, il n’est pas toujours simple de comprendre la différence entre l’handicap européen et l’handicap asiatique. Une fois que l’on a bien compris le fonctionnement des deux, difficile toutefois de ne pas se laisser séduire par l’handicap asiatique. Ce dernier rembourse la mise de départ, lorsqu’il y a match nul. Un atout de taille pour être beaucoup plus rentable sur le long terme.

Pour l’handicap européen, il faut choisir l’une des trois issues. Prenons un exemple. Pour une rencontre de Ligue 1 entre le PSG et l’OM, vous choisissez de miser sur une victoire parisienne, par au moins deux buts d’écart. Lorsque le club de la capitale tricolore ne gagne pas ou ne s’impose que d’un but, le pari est perdant. Avec le handicap asiatique plein, le pari sera remboursé si le PSG s’impose par un but, puisqu’il y aura match nul avec l’avantage virtuel d’un but pour l’OM au départ. Il ne sera perdant que si le PSG ne s’impose pas.

Autre point à noter, l’handicap européen n’est disponible que pour des valeurs pleines (1, 2, 3 …). Pour l’handicap asiatique, il existe de plusieurs façons différentes (0; 1, 2, 3…; -0,5, -0,25, 0,25, 0,5 …) De quoi offrir beaucoup plus d’alternatives !

Quelques conseils pour profiter du handicap asiatique

Ne pas sous-estimer le remboursé si nul

On a tendance à ne pas jouer le remboursé si nul, puisque les cotes restent inférieures à ce que l’on a l’habitude de retrouver lors du 1N2. Pourtant, c’est une alternative qui peut s’avérer beaucoup plus rentable sur le long terme. On peut éviter de mauvaises surprises, en étant remboursé en cas de match nul. Il faut donc en profiter, notamment quand vous souhaitez miser sur l’outsider.

Prendre l’habitude de jouer le handicap asiatique, plutôt qu’européen

Lorsque votre bookmaker permet de jouer le handicap asiatique, n’hésitez pas une seule seconde ! Il reste beaucoup plus intéressant que le handicap européen. En maîtrisant parfaitement le fonctionnement du handicap asiatique, il y a de quoi générer de jolis bénéfices.

Sur quelles compétitions puis-je utiliser le handicap asiatique ?

En France, on retrouve le handicap asiatique surtout sur les rencontres de football. Et pour le remboursé si match nul, il reste disponible sur tous les matches, de toutes les compétitions présentes sur les différents bookmakers. Pour la Coupe du Monde, la Ligue des Champions ou encore les plus grands championnats européens, vous n’aurez donc aucun mal à en profiter !

On peut aussi retrouver certains bookmakers qui proposent le handicap asiatique simple. Pour le handicap asiatique partagé, il n’est pas encore présent dans l’Hexagone.

Sur quels bookmakers puis-je utiliser l’handicap asiatique ?

BookmakersBonus de bienvenueOuvrir un compte
Unibet

jusqu'à 200€ offerts avec le code promo Unibet UNIVIP
Winamax

200€ de freebet offerts & 1e dépôt doublé jusqu'à 500€
ZEbet

150€ de bonus, dont 100€ sur le 1e pari
Betclic

Cotes Betclic Euro 2020

100€ remboursés sur le 1er pari
VBet

Jusqu'à 200€ offerts avec le code promo Vbet BONUSMAX

Les autres types de paris

Bien évidemment, il existe de nombreux autres types de paris, que ceux avec handicap. Voici un petit aperçu des paris disponibles, concernant le football, sur les bookmakers tricolores :

⭐ Le résultat du match

C’est le pari le plus simplement à comprendre. Il faut simplement pronostiquer l’issue de la rencontre, entre l’équipe 1, le match nul ou l’équipe 2.

⚽ Le nombre de buts

Les bookmakers offrent également la possibilité de parier sur le nombre de buts lors d’une rencontre. Et c’est un pari qui s’avère très rentable ! N’hésitez pas à tenter votre chance, lorsque vous pensez qu’un match sera fermé ou, au contraire, très ouvert.

🥅 Les buteurs

On peut aussi parier sur les prestations individuelles, lors des rencontres. Pourquoi ne pas miser sur un buteur dans le match ? Il y a quelques valeurs sûres et les cotes sont souvent très alléchantes.

✔️ Le score exact

Pour ceux qui ont du flair, c’est une alternative très rentable ! Les bookmakers donnent la possibilité de parier sur le score exact d’une rencontre. Il peut également être intéressant de jouer sur deux ou trois scores différents. Les cotes sont souvent très élevées et peuvent donc vous permettre de réaliser des bénéfices, lorsque vous en passez une.

FAQ – Handicap asiatique

Qui peut profiter d’un pari avec handicap asiatique ? 

Pour en profiter, il faut impérativement s’inscrire sur un bookmaker. Et pour ce faire, le parieur doit avoir au moins 18 ans, être résident français et détenir un compte bancaire à son nom. Il devra confirmer toutes ces données lors de l’inscription sur un site de paris sportifs. Il pourra alors ouvrir un compte sans la moindre difficulté.

Puis-je placer un pari avec handicap asiatique depuis mon téléphone ? 

De nombreux bookmakers ont mis en place une application mobile. Si ce n’est pas le cas, il existe une version mobile. Une chose est certaine, il y aura de quoi jouer depuis son téléphone et donc de miser sur le pari avec handicap asiatique.

Est-ce une stratégie payante pour réussir ses paris ? 

Pour les adeptes des grosses cotes, les paris avec handicap asiatique ne détiennent pas les plus cotes les plus alléchantes. Il reste toutefois important de les mentionner, puisque pour augmenter son capital sur le long terme, ils semblent être l’une des solutions les plus fiables. Les paris avec handicap asiatique limitent énormément les pertes, puisqu’ils peuvent être remboursés dans certains cas de figure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *