Parier sur le vainqueur de la Ligue des champions 2021-2022 : favoris , meilleur bonus …

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Notre guide pour parier sur le vainqueur de la Ligue des champions 2021-2022.

Parier sur le vainqueur de la Ligue des champions : sur quel site s’inscrire ?

SiteBonus de
bienvenue
Ouvrez un compte
Winamax
winamax ligue des champions
100€ de freebet offerts + 1e dépôt doublé jusqu'à 500€
Unibet
unibet ligue des champions
jusqu'à 200€ offerts avec le code UNIVIP
NetBet
netbet ligue des champions
100€ de freebets sur le 1er pari + 5€ de freebet
avec le code NETBVIP
Parions Sport
parions sport ligue des champions
jusqu'à 150€ sur le premier pari
ZEbet
zebet ligue des champions
150€ de bonus, dont 100€ sur le 1e pari

Si vous avez trouvé une offre intéressante, activez votre bonus en cliquant dans la colonne « ouvrez un compte ». Vous arriverez alors sur le site du bookmaker.

Faites votre inscription en n’oubliant pas d’envoyer les documents justificatifs, puis approvisionnez votre compte. Ensuite, vous pourrez parier sur le vainqueur de la Ligue des champions.

Attention : l’inscription vous sera refusée si vous êtes mineurs (moins de 18 ans), que vous n’habitez pas en France ou que vous n’avez pas de compte bancaire.

Quel est le meilleur bonus pour parier sur la Ligue des champions ?

Miser sur le vainqueur de la C1 nécessite d’engager un prono anté-post, c’est-à-dire à long terme. Si vous ouvrez un compte chez un bookmaker en début de saison, il faudra attendre mai 2022 pour que le résultat de votre enjeu soit connu.

La plupart des sites vous obligent à jouer sur un évènement qui a lieu dans les 30 jours après votre inscription. Vous ne pourrez donc pas engager votre 1er pari dessus si vous souhaitez obtenir le bonus de bienvenue.

Dans cette optique, la meilleure offre est celle de Winamax, car on vous créditera l’abondement cadeau directement après avoir fait le 1er dépôt. Vous n’aurez donc pas besoin de perdre votre premier pari sur la Ligue des Champions pour l’obtenir !

Afin d’optimiser l’utilisation de votre solde, placez votre bonus en intégralité sur le prochain vainqueur de la C1 et utilisez votre argent réel pour d’autres pronos.

Vainqueur LdC : les meilleures cotes

Ci-dessous, retrouvez les cotes affichées par une sélection de bookmakers pour les prochains matchs de Ligue des Champions

6:45 19th octobre 2021
Besiktas
Sporting CP
6:45 19th octobre 2021
Club Bruges
Manchester City
9:00 19th octobre 2021
Atlético Madrid
Liverpool
9:00 19th octobre 2021
Shakhtar Donetsk
Real Madrid
9:00 19th octobre 2021
Ajax
Borussia Dortmund
9:00 19th octobre 2021
Paris Saint-Germain
RB Leipzig
9:00 19th octobre 2021
FC Porto
Milan AC
9:00 19th octobre 2021
Inter
FC Sheriff
6:45 20th octobre 2021
FC Barcelone
Dynamo Kiev
6:45 20th octobre 2021
Salzburg
Wolfsbourg
Odds are subject to change. Last updated 16th octobre 2021 11:02 .

Parier sur le vainqueur de la Ligue des champions : les prétendants au titre

Cette saison, la C1 aura une saveur particulière. Contrairement aux autres années, les grosses écuries n’ont presque pas recruté, à l’exception du PSG.

Le Real Madrid, Barcelone, le Bayern Munich ou Manchester City se présenteront avec un effectif quasi similaire à celui de l’année dernière (ou en léger déficit de qualité).

⚽ Manchester City

Finaliste de la C1 l’année dernière, Manchester City a été surclassé par Chelsea. Malgré des investissements conséquents depuis plus de 10 ans, le club a beaucoup de mal à concrétiser. Le problème est d’ordre psychologique plus que technique.

L’année dernière, Guardiola avait un effectif de très grande qualité, qui proposait un football attrayant et efficace. Malheureusement, il était très dépendant de Kevin De Bruyne. En finale, il a suffi d’un très grand Kanté pour que le Belge disparaisse de la circulation. Manchester City a ensuite perdu la flamme.

Cette saison, la donne ne sera sans doute pas très différente. En général, les finales perdues se digèrent mal (exception faite de Liverpool en 2018-2019). Manchester City sera peut-être en demi-finale, mais pas au-delà.

⚽ Bayern Munich

Le Bayern Munich a une chance d’arriver jusqu’en finale cette année. La saison dernière, le club a été stoppé dans son élan par une équipe de Paris qui lui était supérieure.

Hansi Flick a laissé sa place au jeune prodige Julian Nagelsman sur le banc. L’ex-entraîneur de Leipzig saura sans doute insuffler une nouvelle dynamique à un groupe d’une excellente qualité, mais qui a perdu ses repères. Sous ses ordres, le Bayern peut revivre, même avec un effectif qui ne serait pas renouvelé.

Reste toutefois à connaître les contours définitifs de l’équipe. En défense, les Bavarois devront faire sans David Alaba, qui est parti libre au Real Madrid. Il a été remplacé par Dayot Upamecano, acheté 42,5 millions d’euros à Leipzig.

⚽ PSG

Le PSG fait partie des grands favoris de cette édition. Premièrement, c’est la seule équipe qui a recruté en masse : Sergio Ramos en défense, Donnarumma dans les buts, Wijnaldum au milieu.

Sous les ordres de Pochettino, le club a atteint les demi-finales, mais a malheureusement été étouffé par Manchester City. Et ce après avoir pourtant sorti le FC Barcelone et le Bayern Munich aux tours précédents.

Cette année, Paris semble mieux armé pour jouer les premiers rôles. Encore faut-il que tout le monde tire dans le même sens et fasse surtout preuve d’humilité.

Avec l’arrivée de poids lourds comme Ramos (qui a l’âme d’un leader) et de Wijnaldum (qui a un profil discret, mais travailleur à la NGolo Kanté), Paris a de quoi retrouver une sérénité indispensable à la réussite.

⚽ Chelsea

Chelsea a remporté le titre de manière inattendue l’année dernière. Après le limogeage de Franck Lampard, l’équipe a été reprise en main par Thomas Tuchel, qui venait de se faire évincer du PSG.

Sous ses ordres, le groupe a montré une détermination sans faille et a remporté le trophée après avoir sorti l’Atletico Madrid, Porto et le Real Madrid. En finale, Tuchel a remporté une bataille tactique face à Guardiola.

Mais remporter la C1 deux fois de suite n’est pas donné à tout le monde. La dernière équipe à l’avoir fait est le Real Madrid (3 victoires consécutives entre 2016 et 2018 avec Zinédine Zidane sous ses ordres).

Avec un groupe qui aura assez peu bougé hormis quelques départs peu impactant (Giroud ou Tomori notamment), il est peu probable que les Blues rééditent la même performance. On se souvient de la décompression qu’avait subie Liverpool après son titre (défaite en 8e de finale). Néanmoins Chelsea a de quoi arriver au moins jusqu’aux quarts de finale.

⚽ Liverpool

Liverpool est en perte de vitesse depuis son titre acquis en 2018. Le groupe a très peu bougé depuis et son trio d’attaque Firmino-Mané-Salah semble en bout de piste. L’année dernière, le club de la Mersey a été sorti par le Real Madrid en quarts de finale.

Les Reds se sont renforcés en enrôlant Konaté par exemple, mais ont perdu Wijnaldum dans l’entrejeu. Sans un renouvellement profond de leur effectif, ils n’iront sans doute pas plus loin qu’un 8e ou un ¼ de finale.

Problème : le club n’a pas les liquidités pour remodeler son équipe en profondeur. On devrait donc voir une petite équipe de Liverpool la saison prochaine.

⚽ Real Madrid

Le Real Madrid fait partie des prétendants au titre, mais le club espagnol s’apprête à vivre une saison de transition.

À l’intersaison, Zinédine Zidane est parti. Il a été remplacé par Carlo Ancelotti. Le Mister doit tenter de reconstruire avec des moyens très limités. Ramos, le capitaine emblématique, est parti. Il a été remplacé par David Alaba, qui arrive du Bayern Munich.

Ancelotti va retrouver un groupe qui vieillit avec des stars sur le déclin. On pense à Eden Hazard ou à Gareth Bale par exemple. Il faut d’abord qu’il dégage un onze avant de penser à briller sur la scène européenne.

Dans ces conditions, difficile d’espérer mieux qu’un quart de finale.

Parier sur le vainqueur de la Ligue des champions : quand faut-il engager sa mise ?

Selon le club sur lequel vous souhaitez miser et ses résultats lors de la compétition, il y a plusieurs moments clés à identifier.

Avant le début de la saison

C’est là que vous bénéficierez des meilleures cotes. Plus le début du championnat et de la C1 approche, plus elles vont baisser. Et moins votre pari vous rapportera.

Par contre, plus vous attendez et moins vous prendrez de risque. Si vous pariez sur une équipe au début de la fenêtre des transferts et que celle-ci n’apparaît finalement pas taillée pour le titre après sont recrutement, vous allez le regretter.

Vous aurez néanmoins la possibilité de faire un cash out. Si vous vous y prenez assez tôt, la somme offerte par le bookmaker sera intéressante.

Après une série délicate

C’est sans doute le pari le plus risqué. Imaginez que l’équipe sur laquelle vous souhaitez miser fait une entame catastrophique, par exemple en perdant ses 2 premiers matchs de poules. Malgré tout, vous estimez que l’effectif n’a pas encore donné sa pleine mesure et qu’il y a des raisons d’espérer.

Plus l’équipe enchaîne les mauvais résultats, plus la cote sur une victoire en finale sera attractive. C’est donc un très bon moment pour placer votre enjeu. Mais c’est aussi un coup de poker. Si jamais vous sentez que vous avez fait une erreur, demandez un cash out.

Au sortir des phases de poules

Après les phases de groupes, une première tendance se dessine. Les grands clubs qui finissent deuxièmes ne vont en général pas très loin dans la compétition. Ça a été le cas du FC Barcelone l’année dernière.

Les équipes qui vont au bout restent invaincues durant les groupes. Il peut cependant arriver qu’elles fassent un ou deux matchs nuls.

Vous voulez parier sur une formation qui a perdu une ou deux rencontres en poules ? Abstenez-vous. Elle ne passera sans doute pas les quarts de finale.

Après les ½ finales ou durant la finale

Dans ce cas, on n’est plus dans un pari anté-post. Vous n’aurez que 2 voire 3 choix possibles : victoire de l’une ou l’autre des équipes et match nul.

Si vous optez pour cette solution, évitez de faire un pari 1N2. Privilégiez les pronos double chance, car les finales sont en général assez serrées. Vous aurez ainsi plus de chance de l’emporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *