Thonon Evian Savoie sorti dès le troisième tour de la Coupe de France !

Thonon Evian Savoie

Se déplaçant sur la pelouse de l’US Reventin, Thonon Evian Savoie espérait relever la tête en Coupe de France (3ème tour). Après un début de saison délicat, le club haut-savoyard comptait bien connaître sa première victoire de l’année. Mais les joueurs de Régis Beunardeau n’ont pas réussi à prendre le meilleur sur une équipe pourtant inférieure sur le papier. Le club isérois a réussi à réaliser l’exploit de sortir les Chablaisiens (2-0).

Thonon Evian Savoie espérait lancer sa saison à Saint Maurice l’Exil. Opposé à l’US Reventin, le club haut-savoyard partait largement favori pour le troisième tour de la Coupe de France. Ayant l’ambition de connaître leur premier succès, les hommes de Régis Beunardeau arrivaient gonflés à bloc pour cette rencontre en Isère.

Pour cette rencontre, le technicien français avait choisi une composition assez différente que la semaine précédente en championnat. Si le coach a aligné une nouvelle fois Théo Tournier dans les buts, le portier avait une défense modifiée vis-à-vis de la rencontre face à Annecy. Si Issa Seck et Joel Santamaria ont occupé la charnière centrale, les deux hommes étaient accompagnés par Clifford Robertson et David Monteiro. Devant eux, Régis Beunardeau avait choisi de mettre Jonathan Ledru, Yassine Ait Si Addi, Toufik Aissaoui et Picot. Enfin, Adem Gazouani et Corentin Johansen occupaient les deux postes d’attaquants.

Le TES connaît un nouveau faux-pas !

Dès l’entame de la rencontre, l’US Reventin montrait de belles intentions dans ce match. Si l’équipe iséroise a perdu un joueur sur blessure après dix minutes de jeu, cela n’a pas changé leur envie d’aller de l’avant. Juste avant le quart d’heure de jeu, l’US Reventin était tout proche d’ouvrir le score mais Théo Tournier était bien sorti dans les pieds de l’attaquant. Cependant, celui-ci n’a fait que retarder l’échéance. Pris de vitesse par l’avant-centre isérois, la défense haut-savoyarde doit s’incliner une première fois à la 25ème minute de jeu. C’est donc très logiquement que l’équipe de Départementale 3 ouvre le score dans cette première période.

Une nette domination qui va commencer à agacer sérieusement les hommes de Régis Beunardeau. Les Chablaisiens comprennent rapidement que la tâche risque d’être plus compliquée que prévue. A quelques minutes de la pause, le TES va commencer à montrer une envie d’égaliser. Si Adem Ghazouani prend sa chance de plus de 20 mètres, la frappe de l’attaquant passe à côté de la cage adverse (41’). Juste avant la mi-temps, le gardien isérois sort une belle parade devant une nouvelle frappe du TES (43’). L’arbitre envoie donc les deux équipes au vestiaire avec cet avantage au score pour l’US Reventin.

Après le début de la seconde période, les Chablaisiens ne semblent pas pouvoir revenir dans la rencontre. Plusieurs occasions se multiplient sur la cage de Théo Tournier. L’US Reventin semble plus proche de doubler la mise plutôt que le TES de revenir au score. Si l’équipe iséroise pensait avoir marqué le deuxième but peu avant l’heure de jeu, le ballon tape la barre transversale. Mais quelques minutes plus tard, l’équipe de D3 va obtenir un penalty. Le joueur isérois ne va pas trembler et donne un avantage quasi-décisif à son équipe.

A partir de là, les Chablaisiens vont enfin se mettre à jouer. Les hommes de Régis Beunardeau vont se procurer plusieurs occasions pour réduire l’écart. Si le club haut-savoyard va même jusqu’à rater un face-à-face, le match semble désormais plié. L’arbitre central siffle alors la fin de la rencontre et le TES voit son parcours s’arrêter dès le troisième tour de la Coupe de France. Une grosse déception pour les hommes de Régis Beunardeau qui vivent un début de saison cauchemardesque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *