GROUPE JOUEURS
Près de 320 personnes, membres de notre réseau ETG BUSINESS TEAM, ont répondu à l’invitation du club, mardi soir, dans les murs du prestigieux Impérial...
BONTAZ-ETGFC-METZ-700X360
Top Sponsor de l’ETG FC, BONTAZ Centre invite 2000 jeunes pour la rencontre de samedi ETG FC – METZ (9e journée de Ligue 1, coup...
BARBOSE
Après le succès contre Lens, les Roses ont superbement enchaîné ce samedi soir sur la pelouse de Lorient (0 – 2). Rapidement mis sur orbite...

Victoire corsée mais méritée !

Publié le 14/09/13 à 23:51

000_Par7658505Menant 3-0 à dix minutes du terme, l’ETG FC s’est fait peur quand Ajaccio est revenu à un seul petit but. Mais au final, Dja Djédjé (quel but !) et les siens repartent avec les trois points. Mérités !

Au stade François-Coty, Ajaccio-ETG FC : 2-3 (Mi-temps : 0-2). Arbitrage de M. Freddy Fautrel. 5000 spectateurs environ
Buts pour Ajaccio : Lasne (80’), Tallo (86’)
Buts pour l’ETG FC : Dja Djédjé (31’), Bérigaud (43’ et 53’)
Avertissement à Ajaccio : Pierazzi (21’), Mutu (90’)
Avertissements à l’ETG FC : Benezet (41’), Sabaly (64’), Koné (90’)
Ajaccio : Ochoa, André, Zubar, Perozo (puis Dielna 75’), Bonnart, Pedretti (puis Mostefa 46’), Cavalli, Lasne, Belghazouani (puis Tallo 49’), Pierazzi, Mutu. Entraîneur : Fabrizio Ravanelli
ETG FC : Laquait, Dja Djédjé (puis Angoula 59’), Mensah, Mongongu, Sabaly, Koné, Sorlin, Wass, Benezet (puis Escobar 75’), Bertoglio (puis Sougou 67’), Bérigaud. Entraîneur : Pascal Dupraz

Dans une ambiance chaude dès le coup d’envoi, la rencontre débutait tambours battants avec une équipe d’Ajaccio conquérante et qui monopolisait le cuir. Malgré tout, la première frappe était à mettre à l’actif des Haut-Savoyards et le capitaine Sorlin armait au dessus (6’). Dans la foulée, c’est toujours ce même Sorlin qui ne cadrait pas non plus (11’). Peu avant la demi-heure de jeu, l’ETG FC allait se créer une énorme occasion : un 4 contre 2 mal maîtrisé emmené par Wass qui butait sur Ochoa. Le cuir revenait à Bertoglio qui ne poussait pas dans le but, ni même Benezet lequel voyait Ochoa détourner (18’). Dans la foulée, l’ACA était à deux doigts d’ouvrir la marque puisque Pedretti touchait la barre de Laquait (20’). Mais c’est bien les hommes de Dupraz qui allaient ouvrir le score et de quelle manière ! Le coup-franc de Dja Djédjé, aux 20 mètres trouvait la lucarne (0-1, 31’) ! Vraiment tranchants en contre, les Haut-Savoyards allaient même doubler la mise juste avant la pause ; Benezet ouvrait pour Wass dont l’astucieuse talonnade revenait à Bérigaud qui fusillait Ochoa (0-2, 43’). Idéal !

Chaud, chaud !

Après le repos, les débats restaient dans le même schéma à savoir une équipe de l’ETG FC très belle à voir dans la sortie de balles. Et le troisième était tout proche puisque après un raid de Wass, Bérigaud inscrivait son deuxième doublé de la saison en battant Ochoa au premier poteau (53’, 0-3). Evidemment, les Corses avaient pris un gros coup sur la casquette et impuissants, ils tentaient de revenir au score. Zubar, après une grosse pression locale, ne cadrait pas du tout (70’). Dupraz avait entre-temps effectué des changements en sortant Dja Djédjé et en lançant Angoula qui prenait la charnière centrale aux côtés de Mongongu. Mensah, lui, occupait un poste de milieu droit… Et comme souvent, dans ces soirées, Ajaccio touchait une troisième fois du bois, cette fois le poteau, par Cavalli (75’). Mais à dix minutes du terme, Ajaccio revenait dans la partie grâce à Lasne qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets alors que Mutu avait emmené le cuir de la main (1-3, 81’). Les dernières minutes étaient terribles et les locaux revenaient à 3-2 quand Tallo trompait Laquait (2-3, 86’). Mais ils tenaient bon. Et signaient leur deuxième victoire consécutive !

D’Ajaccio, Ju.D. – Crédit Photo : Pascal Pochard-Casabianca/AFP

Partenaire Principal

Top Sponsors